Loading

5 conseils pour prévenir l’aphonie chronique

 In Stimulation générale

Aussi appelée « extinction de voix », l’aphonie désigne une perte de la voix. Affection fréquente et généralement bénigne, elle est caractérisée par un enrouement soudain ou progressif. Lorsqu’elle dure au-delà de trois semaines, l’aphonie est qualifiée de « chronique ». Puisque perdre sa voix est gênant au quotidien, voici 5 conseils pour prévenir l’aphonie chronique.

1. Utilisez correctement votre voix

L’origine la plus courante de l’aphonie est le surmenage vocal. Une mauvaise utilisation de la voix peut rapidement abîmer les cordes vocales, parfois même de manière irréversible. Il est donc important de l’utiliser correctement, pour la préserver :

       Ne forcez pas sur vos cordes vocales : respectez les limites de votre voix et n’allez pas dans les tons trop graves ou trop aigus. De la même façon, ne parlez pas dans un environnement trop bruyant, car le bruit pousse à parler plus fort.

      Évitez de crier : lorsque c’est possible, rapprochez-vous plutôt de votre auditoire pour être mieux entendu. Et pour attirer l’attention, optez pour des sons non vocaux.

       Supprimez vos tics nerveux liés à la voix : dans une situation stressante, certaines personnes se raclent la gorge, toussotent, retiennent leur souffle ou parlent très vite. Ces mauvaises habitudes usent inutilement la voix. Canalisez donc votre stress et concentrez-vous sur votre respiration et votre voix, pour limiter vos tics nerveux.

       Échauffez votre voix, avant de parler à une assemblée : bien échauffées, vos cordes résisteront mieux et votre voix sera plus claire. De même, ne parlez pas trop fort au réveil, car votre voix est encore froide.

2. Surveillez votre gorge

Pour éviter une aphonie, vous devez rester attentif :

       Enrouement, voix qui « déraille » ;

       Tension ou douleur dans la gorge, impression de gêne ;

       Sécheresse, difficultés à déglutir, sensation de brûlure en avalant.

Ces symptômes peuvent être liés à une simple fatigue vocale, ou au développement d’une autre affection (laryngite, etc.). Soyez donc vigilant pour traiter le problème à temps !

3. Adoptez un mode de vie sain

La voix doit être soignée au quotidien. Pour cela, un style de vie sain est nécessaire. Aussi :

       Ne fumez pas : la cigarette altère les cordes vocales ;

       Buvez suffisamment pour hydrater vos cordes vocales. Privilégiez les boissons chaudes ou à température ambiante ;

       Couvrez votre cou lorsqu’il fait frais et fuyez les courants d’air froids ;

       Comme vous le faites pour votre corps, reposez votre voix lorsqu’elle est fatiguée.

4. Soignez votre aphonie

Si, malgré ces précautions, vous avez perdu votre voix, vous devez rapidement soigner votre gorge pour ne pas transformer votre extinction en aphonie chronique. Pour cela :

       Reposez votre voix : ne forcez surtout pas et ne tentez pas de chuchoter. Cela abîmerait vos cordes vocales. Pour communiquer, privilégiez donc l’écrit ;

       Humidifiez suffisamment votre intérieur : un air trop sec déshydrate les cordes vocales et ralentit donc leur guérison ;

       Évitez les médicaments décongestionnants : ils assèchent les muqueuses, et notamment celle de vos cordes vocales ;

       Ne raclez pas votre gorge et limitez votre toux : cette habitude irrite la gorge et les cordes vocales, ralentissant ainsi leur rétablissement.

5. Consultez en cas de problème

Une aphonie dure rarement plus de 3 jours. Avec un peu de patience et suffisamment de repos, vous devez donc rapidement retrouver votre voix. Mais si votre extinction persiste, consultez un médecin oto-rhino-laryngologiste (ORL) sans attendre. Une aphonie trop longue peut en effet être le signe d’autres troubles. L’ORL vous référera au besoin en orthophonie.
Les cordes vocales doivent donc être préservées au quotidien pour éviter une extinction de voix. Si vous souffrez malgré tout d’aphonie, privilégiez le repos pour éviter qu’elle devienne chronique.

Recommended Posts

Start typing and press Enter to search