Loading

6 signes et manifestations de difficultés de langage écrit à l’âge adulte

 In Troubles du langage écrit

13-17ans1Les difficultés en lecture et en écriture, dont la dyslexie et la dysorthographie, peuvent se manifester de différentes façons à l’âge préscolaire, à l’âge scolaire et à l’âge adulte.  Les habiletés en lecture et écriture sont sollicitées différemment selon les tâches scolaires et celles du milieu du travail; ces habiletés se peaufinent et varient avec l’âge.  Lorsque des difficultés en lecture et en écriture persistent ou surviennent à l’âge adulte, elles peuvent occasionner diverses conséquences lors des études supérieures ou lors d’un emploi sur le marché du travail.  Il est donc important que vous soyez en mesure de les reconnaître afin de consulter un professionnel du langage.  Celui-ci vous aidera à trouver des moyens efficaces pour être plus fonctionnel dans votre milieu.  Voici quelques signes et manifestations de difficultés en lecture et en écriture que vous pouvez observer à l’adolescence et à l’âge adulte:

  1. Tout d’abord, l’adolescent ou l’adulte qui éprouve des difficultés en lecture et/ou en orthographe possède une vitesse de lecture qui est lente et saccadée.  En effet, il bute sur certains mots qui sont plus difficiles à lire et peut ne pas respecter les signes de ponctuation dans les phrases.  Cela lui prend donc plus de temps que les autres personnes du même âge pour lire un texte, un livre ou un courrier électronique.
  2. En plus d’une vitesse de lecture plus lente, l’adolescent ou l’adulte ayant des difficultés en langage écrit s’avère souvent moins précis lorsqu’il lit des mots et des phrases.  Il fait souvent des erreurs dans les sons lus et peut ne pas lire tous les sons d’un mot.  Il peut également lire seulement le début du mot, puis deviner la fin ce qui peut entraîner des changements de mots.  Par exemple, la personne peut lire « fermier » au lieu de « fermeture » puisque ce sont des mots qui débutent par les mêmes lettres.  Chez des adultes sans difficulté, ce type d’erreurs est très rare.
  3. Aussi, l’adolescent ou l’adulte qui éprouve des difficultés de lecture et/ou d’orthographe a souvent besoin de relire plusieurs fois les phrases et les mots pour s’assurer d’une bonne compréhension.  Comme il fournit beaucoup d’effort pour décoder chacun des mots ou d’une suite de mots, il doit relire l’ensemble de la phrase ou du paragraphe pour avoir une vision d’ensemble du contenu qui vient d’être lu.  Cela contribue également à augmenter le temps nécessaire pour terminer la lecture d’un document écrit dans sa totalité.
  4. Au plan de l’écriture ou de l’orthographe, l’adolescent ou l’adulte qui présente des difficultés peut faire des erreurs d’orthographe dans les mots.  Ces erreurs ne sont souvent pas typiques des règles de sa langue ou peuvent compliquer inutilement la vraie orthographe.  La personne éprouve également des difficultés à respecter les règles de grammaire simples et donc, arrive difficilement à faire tous les accords de verbes et de pluriel simultanément lorsqu’elle rédige des phrases et des textes.  Les erreurs d’orthographe sont souvent inhabituelles (ex. : écrire « hantreinner » pour « entraîner ») et fréquentes (présence de plusieurs fautes malgré un nombre peu élevé de mots écrits).
  5. servicesIl est également fréquent que l’adolescent ou l’adulte qui présente des difficultés en langage écrit ait besoin de davantage de temps pour écrire, rédiger et organiser ses idées à l’écrit, et ce, même en utilisant un ordinateur ou une tablette.  Il lui est difficile de rédiger un document parce qu’il doit tenir compte à la fois de l’orthographe, de la grammaire et de l’organisation de ses idées en même temps.  Ces processus sont beaucoup moins automatiques chez l’adulte ayant des difficultés que chez l’adulte sans difficulté et nécessitent donc l’utilisation de davantage de ressources cognitives.
  6. Souvent, pour une personne qui éprouve des difficultés en lecture et en écriture, les productions écrites (textes, courriers électroniques, phrases, etc.) ne reflètent pas pleinement la complexité et la richesse présentes en langage oral, c’est-à-dire que la personne parvient avec difficulté à transposer à l’écrit ses habiletés de syntaxe complexe et son vocabulaire riche, pourtant bien développées à l’oral.   Cela peut entraîner de la frustration, de la déception et du stress chez la personne.  En effet, cela nuit à sa capacité d’exprimer pleinement des idées riches et complexes, soit de refléter ses véritables habiletés langagières.  L’adulte qui éprouve des difficultés en vient souvent à éviter les situations qui impliquent de la lecture ou de l’écriture puisque cela lui demande beaucoup d’effort.

Si vous pensez manifester certaines de ces difficultés à l’écrit, savez-vous qu’il existe plusieurs ressources dans les cégeps, collèges et universités pour venir en aide aux personnes ayant des difficultés en lecture et en écriture?  Il est également possible sur le marché du travail d’obtenir certaines adaptations qui peuvent grandement augmenter votre efficacité et réduire la charge cognitive et le temps nécessaires à la rédaction de divers documents écrits.

Contactez-nous pour cibler vos besoins en lecture et en écriture; l’orthophoniste pourra vous guider et vous proposer des interventions pour optimiser et développer vos habiletés!

 

Recommended Posts

Start typing and press Enter to search