Quels sont les principaux troubles de la voix ?

 In Dysphonie

Comparable à un instrument à vent, l’appareil vocal humain produit des sons dans le larynx grâce à la soufflerie pulmonaire. Ces sons sont enrichis en harmoniques dans les résonateurs de la gorge et de la face. Toutes ces caractéristiques créent l’incroyable souplesse de la voix humaine. Elles nous permettent à la fois de chanter et d’articuler des paroles claires. Il arrive cependant que certains troubles de la voix viennent affaiblir l’une des fonctions de l’appareil vocal. Quels sont ces troubles et quelles sont leurs conséquences ? On fait le point.

Comment fonctionne la voix ?

Le son de la voix provient d’un fonctionnement complexe qui nécessite l’harmonie de trois entités :

  • la soufflerie pulmonaire ;
  • les résonateurs de la gorge et des cavités de la face ;
  • le larynx.

La soufflerie pulmonaire est contrôlée par les muscles respiratoires, notamment le diaphragme (qui permet de gérer l’intensité de la voix).

Les résonateurs de la gorge et des cavités de la face (sinus, nez, bouche)  donnent à la voix son timbre particulier. La musculature quant à elle permet l’articulation de la parole.

Le larynx est à l’origine du son émis puisqu’il comprend les cordes vocales. Ce sont elles qui, en vibrant, vont générer le son primaire. Enfin, la musculature laryngée fait varier la fréquence (on parle dans ce cas de « note »).

Les différents troubles de la voix : la dysphonie et l’aphonie

La dysphonie

La dysphonie est un trouble de la voix qui correspond à une modification des sons émis. Dans le cas d’une dysphonie, la voix peut être voilée, enrouée, cassée, plus grave, plus faible, plus aiguë ou plus fatigable.

L’aphonie

Lorsque la voix est réduite au chuchotement ou qu’elle n’est plus audible, on parle alors d’aphonie.

Principales causes des troubles de la voix

La laryngite aiguë

La laryngite résulte d’une inflammation du larynx. Les cordes vocales sont alors touchées et ont du mal à se mouvoir. Les vibrations sont altérées, parler devient douloureux. Le sujet atteint par la laryngite connaît une dysphonie ou une aphonie.

La laryngite aiguë est la forme la plus courante de laryngite, elle survient généralement de façon soudaine et disparaît au bout de quelques jours ou semaines. Notez par ailleurs que les laryngites infectieuses sont le plus souvent dues à des bactéries tandis que les laryngites traumatiques peuvent être dues à un surmenage des cordes vocales. Plus rares sont les laryngites aiguës dues à une allergie, à une radiothérapie ou à des vapeurs toxiques.

Le malmenage vocal

Comme son nom l’indique, le malmenage vocal est le fait de malmener sa voix. Les enseignants, les chanteurs, les parents qui utilisent leur voix pour appeler leurs enfants d’un étage à l’autre ou encore les enfants colériques qui ont tendance à crier peuvent être concernés par le malmenage vocal. Celui-ci a pour effet d’entraîner la formation de nodules sur les cordes vocales et donc, une dysphonie.

Les lésions bénignes des cordes vocales

La plupart des lésions bénignes des cordes vocales (kystes, polypes, nodules) résultent d’un malmenage. Il est donc important d’apprendre à contrôler sa voix afin d’éviter ce genre de désagréments. Apprendre à bien respirer, à utiliser son diaphragme et son larynx sont autant de pistes qui permettent d’éviter la formation de ces lésions bénignes.

D’autres facteurs plus graves peuvent entraîner des troubles de la voix comme par exemple le cancer de la corde vocale, la papillomatose laryngée ou encore, la paralysie laryngée. En cas de doute, vous devez impérativement faire appel à un médecin oto-rhino-laryngologiste (ORL) afin qu’il réalise un diagnostic.

Recommended Posts

Start typing and press Enter to search