Voix enrouée chronique: quelles solutions pour en venir à bout ?

 In Dysphonie

La voix enrouée, aussi connue sous les termes d’enrouement ou dysphonie, est la modification anormale du timbre de la voix. Ce trouble est généralement sans gravité, mais a des répercussions néfastes chez les personnes qui ont besoin d’utiliser leur voix au quotidien et plus particulièrement dans leur vie professionnelle (enseignants, commerciaux, chanteurs, conférenciers, etc.).

Différence entre une voix enrouée chronique et une voix enrouée aiguë

La voix enrouée peut être chronique ou aiguë. On parle d’enrouement chronique lorsque le timbre de la voix est modifié sur une longue période, et d’enrouement aigu lorsque ce phénomène ne dure que quelques jours.

Comprendre la cause pour en venir à bout

Il est inutile de traiter une voix enrouée sans essayer de comprendre les causes de l’enrouement. En effet, pour en venir à bout, il est nécessaire de connaître l’origine du trouble, cela permet de se focaliser sur la source et d’éviter que le défaut ne s’aggrave.

Les causes de l’enrouement peuvent être multiples, lorsque la structure ou la fonction du larynx est affectée, la qualité du son émis par un individu est modifiée : la souplesse et la régularité de la voix sont atteintes.

On compte 6 groupes étiologiques de l’enrouement :

  • Le traumatisme ;
  • L’inflammation ;
  • L’infection ;
  • L’obstruction ;
  • L’anomalie congénitale ;
  • L’infiltration.

Le contexte joue également un rôle important. Les personnes qui souffrent d’enrouement peuvent avoir été :

  • Exposées au froid (ce qui cause une inflammation laryngée, plus connue sous le nom de laryngite) ;
  • En contact avec un air pollué ou trop sec ;
  • Contraintes de vivre un surmenage vocal.

Les enfants qui crient ou ne savent pas bien utiliser leur voix peuvent également souffrir d’enrouement. Enfin, l’alcool peut également entraîner la dysphonie (il enflamme le larynx et stimule souvent le buveur à parler plus fort).

Il existe d’autres facteurs susceptibles d’engendrer une voix enrouée (tumeurs, cancer du larynx, coups à la gorge, reflux gastro-œsophagiens, paralysie, allergie, émotions, etc.).

Les solutions pour traiter une voix enrouée

Ménager sa voix est souvent le premier conseil donné par les orthophonistes. Néanmoins, il est impératif de supprimer les causes de l’enrouement pour guérir la dysphonie, sans cela, il est difficile d’en venir à bout.

Une voix enrouée d’origine infectieuse peut être soignée à l’aide d’antibiotiques. Les tumeurs et traumatismes sont quant à eux traités par chirurgie, radiothérapie voire chimiothérapie.

Lorsque le problème est environnemental, il suffit d’éviter l’exposition aux facteurs déclenchants et aggravants comme le tabac, les vapeurs toxiques, la poussière, la pollution, etc. Il en va de même pour le stress, le froid, l’émotion, le reflux gastro-œsophagien et la sécheresse.

L’orthophonie peut corriger et améliorer les troubles de la voix de manière efficace et permet d’obtenir d’excellents résultats.

Quelques idées pour retrouver sa voix

Vous souffrez d’un léger enrouement ? Dans ce cas, vous pouvez :

  • Reposer votre voix durant au moins 24 h, sans chuchoter ;
  • Boire beaucoup d’eau pour conserver une bonne hydratation ;
  • Humidifier votre larynx en respirant la vapeur d’un bol d’eau chaude pendant 10 à 15 minutes par exemple.

Vous devez parler à voix haute fréquemment ? Dans ce cas, vous pouvez apprendre à bien utiliser votre voix auprès d’un professionnel. Les thérapies en orthophonie sont d’une grande aide pour traiter une voix enrouée. Quoi qu’il en soit, la prévention est le meilleur remède pour ne pas souffrir d’enrouement chronique.

Recommended Posts

Start typing and press Enter to search