Loading

 In Troubles du développement moteur

Les enfants passent normalement par les mêmes stades de développement au cours des premières années de leur vie. Néanmoins, ceux-ci ne le font pas nécessairement au même rythme. En tant que parent, il est normal de se réjouir de voir son enfant vieillir et faire de nouvelles acquisitions, mais il est tout aussi normal de s’inquiéter quand on se demande si le développement de notre bambin se fait au bon rythme.

En ergothérapie, nous recevons souvent des parents inquiets du développement moteur de leur enfant. Ceux-ci peuvent, par exemple, avoir remarqué qu’il ne se tient pas en position assise, qu’il ne rampe pas ou n’a pas encore commencé à marcher alors que c’est le cas de ses camardes du même âge.

Mais comment faire pour savoir si ces inquiétudes sont fondées ? Devant le casse-tête que peut représenter le développement de votre enfant, sachez que vous n’êtes pas seul et que l’avis de professionnels ergothérapeutes s’avère souvent bénéfique, autant en cas de problème que pour rassurer des parents inquiets !

Le développement de la motricité globale

Dans le présent article, nous nous concentrerons sur le développement de la motricité globale. On désigne par motricité globale les acquisitions en lien avec l’équilibre et la coordination qui permettent à l’enfant d’utiliser et de maitriser les muscles de son corps afin de réaliser certains mouvements ou actions, par exemple se tenir en position assise, ramper, marcher, courir, sauter, grimper, etc.

Les pédiatres et autres professionnels impliqués dans la santé et le développement des enfants ont déterminé différents jalons qui doivent permettre de suivre le développement moteur global d’un enfant. La plupart des grandes étapes de cette sphère de développement surviennent de 0 à 5 ans.

Pour vous aider à vous y retrouver, voici quelques-uns des jalons du développement de la motricité globale chez l’enfant :

  • Dès l’âge de 3 mois, le bébé arrive à soulever la tête et le torse lorsqu’il est sur le ventre ;
  • Vers 4 mois, le bébé est capable de tenir sa tête droite ;
  • Vers 5-6 mois, le bébé est capable de se tourner du dos au ventre, et vice-versa ;
  • Vers 7 mois, bébé est en mesure de se tenir assis et de ramper ;
  • Vers 10 mois, bébé marche à 4 pattes et peut tenir debout en s’agrippant aux meubles, aux murs, etc.
  • Vers 12 mois, l’enfant parvient à se tenir debout sans appui ;
  • Vers 18 mois, l’enfant marche seul et avec assurance ;
  • Vers 2 ans, il commence à sauter et à courir ;
  • Vers 3 ans, il peut se tenir en équilibre sur un pied ;
  • Vers 4-5 ans, il peut faire du tricycle et du vélo avec des roulettes d’appui ;
  • Vers 4-5 ans, il attrape, lance et joue avec un ballon.

Quand est-il recommandé d’aller chercher un avis professionnel

Il est très important de comprendre que chaque enfant se développe à un rythme qui lui est propre. Les jalons prévus par les professionnels de la santé servent d’indicateurs, mais il est possible qu’un enfant soit plus lent pour acquérir certaines aptitudes ou, simplement, qu’il saute des étapes de son développement, par exemple en commençant à se tenir debout sans avoir préalablement rampé ou marché à 4 pattes.

Il convient néanmoins de consulter un professionnel si on remarque que son enfant accuse plusieurs retards en ce qui a trait au développement de sa motricité globale. En cas de doute, il vaut toujours mieux demander une évaluation par un professionnel.

L’ergothérapie à la rescousse

Les ergothérapeutes sont les professionnels indiqués pour évaluer et pour épauler un enfant qui présente un retard dans le développement de sa motricité globale. L’ergothérapeute pourra d’abord écarter toute cause extrinsèque à ce retard, pour ensuite utiliser différentes techniques qui stimuleront l’enfant pour qu’il fasse l’acquisition des aptitudes nécessaires à son fonctionnement et à son épanouissement. Les ergothérapeutes utilisent notamment le jeu afin de stimuler leurs jeunes patients.

En tant que parents, rappelez-vous que, devant le doute, il vaut mieux aller chercher l’avis d’un professionnel. Plus tôt un enfant présentant des troubles de développement est pris en charge, plus grandes sont les chances qu’il puisse vaincre ce retard pour continuer de grandir et de se développer pour se réaliser selon son plein potentiel !

 

Recommended Posts

Start typing and press Enter to search