In Intégration scolaire et préscolaire

parents profs 3En cette période de bulletin scolaire, si vous êtes un parent, vous vous apprêtez sûrement à rencontrer très bientôt l’enseignant de votre enfant. En allant à cette rencontre, vous envoyez le message à votre enfant que l’école, son éducation et l’avis de son professeur vous tiennent à coeur. Comment bien se préparer à la rencontre parents-enseignant à l’école? Quelles questions faut-il poser à l’enseignant? Quelles informations lui donner?

La rencontre parent-prof qui fait suite au premier bulletin n’est pas supposée être une surprise, mais plutôt une occasion de faire une mise au point et d’échanger avec l’enseignant. En effet, avant le bulletin, tous les parents reçoivent ce qu’on appelle la “première communication écrite”, vers la mi-octobre. Ce document qui fait état des forces et faiblesses observées chez l’enfant en début d’année scolaire, aura rassuré bon nombre de parents, mais pour d’autres, il aura plutôt soulevé des inquiétudes en lien avec un parcours scolaire plus laborieux. Le bulletin vient confirmer ou infirmer les premières impressions.

Dans tous les cas, il est important de comprendre que le bulletin ne définit pas votre enfant. Il ne témoigne que du parcours scolaire en pleine évolution de votre jeune. Le bulletin ne permet pas non plus de déterminer si votre enfant présente des difficultés d’apprentissage ou de la communication. Toutefois, le bulletin est en soi un signal d’alarme et un excellent indicateur pour les parents qui se préparent à la 1re rencontre avec l’enseignant.

Pour certains élèves, des échecs scolaires à l’intérieur d’une période ciblée s’expliqueront par des difficultés passagères liées à un événement ponctuel, par exemple, la maladie d’un être cher ou le divorce des parents. Pour d’autres, les difficultés persisteront dans le temps et nécessiteront, suite à une évaluation approfondie des apprentissages, des services professionnels, qu’il s’agisse d’un coup de pouce en orthophonie, ergothérapie, psychoéducation, psychologie, etc. L’évaluation par un professionnel qualifié permettra de déterminer les besoins de l’enfant et d’établir un plan d’intervention qui explicitera les objectifs à poursuivre, de même que les moyens à mettre en place pour soutenir l’élève dans ses apprentissages avec les ressources disponibles.

Moment unique dans l’année, la rencontre parent-prof s’étire rarement au-delà de 10-15 minutes. C’est plutôt court pour comprendre comment un enfant réagit à son univers d’apprentissage! Ce moment privilégié ne devrait pas servir qu’à parler du bulletin et doit aller au-delà des résultats scolaires de l’enfant. Et il ne devrait pas être unidirectionnel ou à sens unique. Non seulement l’enseignant transmet des informations importantes aux parents, par exemple au sujet du fonctionnement de la classe, mais c’est aussi le rôle des parents d’informer l’enseignant pour l’amener à mieux connaître leur enfant.

parents profs 2Voici quelques trucs pour vous outiller en vue de ce petit 15 minutes:

  • Profitez-en pour poser des questions et parler de vos inquiétudes, c’est le meilleur temps pour le faire et savoir comment se comporte votre enfant à l’extérieur de la maison! N’hésitez pas à noter vos questions à l’avance pour vous assurer de ne rien oublier, maximiser le temps qui vous sera alloué et obtenir un portrait exact de la situation. Épluchez les évaluations qui vous ont été envoyées depuis le mois de septembre pour savoir quelles questions poser, mais ne vous arrêtez pas là. Comment se comporte mon enfant avec ses camarades de classe? Avez-vous noté des progrès en lecture? Est-ce que mon enfant écoute bien en classe ou faut-il souvent répéter les consignes? Est-ce qu’il participe en classe ? Se fait-il des amis? Si des problématiques sont soulevées, quelles sont les pistes de solution envisagées?
  • Parlez avec l’enseignant de comment se déroule la période des devoirs et leçons à la maison. Quel est le temps alloué à la période des devoirs et leçons? Si vous manquez de temps à consacrer pour aider votre enfant dans ses devoirs, c’est le moment d’en parler.  Peut-être que votre enfant pourrait bénéficier d’une aide aux devoirs à l’école. Est-ce que votre enfant est épuisé au retour de l’école? A-t-il le goût d’aller en classe le matin?
  • Dressez un portrait de votre enfant (son parcours, ses forces, ses faiblesses). Inutile d’idéaliser votre enfant, ce n’est pas le but de l’exercice. Il est important de ne pas omettre ses difficultés s’il y a lieu par peur qu’il soit étiqueté ou stigmatisé. En faisant preuve de transparence au sujet des faiblesses de votre enfant, vous permettez ainsi à l’enseignant d’adapter son approche.
  • Dans un monde idéal, la rencontre se fait en présence des deux parents. Vous pourrez ainsi mémoriser davantage d’informations, car on retient rarement les mêmes choses. Ce conseil vaut particulièrement pour les couples séparés, puisque de cette façon, les deux parents ont la même information, il y a moins de risques de