In psychothérapie

Toutes les familles font face à des situations conflictuelles, lesquelles sont souvent liées à des changements ou des difficultés rencontrées par un ou plusieurs de ses membres. Bien que dans la majorité des cas ces conflits soient temporaires et ponctuels, dans d’autres cas ils peuvent perdurer et envenimer les relations familiales. Dans ces situations, l’intervention d’un thérapeute qualifié s’avère alors des plus pertinentes, et ce, lors d’une thérapie familiale qui impliquera les personnes qui font face à un conflit au sein d’une même famille.

Poursuivez votre lecture pour en apprendre plus sur la thérapie familiale, un service offert par les psychologues de la Clinique multithérapie Proaction à Montréal.

La pertinence d’une thérapie pour les familles

La vie des membres d’une même famille rencontre son lot de bouleversements au fil des années : naissances, petite enfance et début de la garderie, entrée à l’école, crise d’adolescence, émancipation des enfants… À travers ces nombreux évènements, il faut continuellement chercher à concilier les besoins et les désirs de chacun. Or, cela est souvent plus facile à dire qu’à faire, et ce, à cause des opinions et intérêts des différents membres de la famille qui ne cohabitent pas toujours de façon harmonieuse.

En tant que personne extérieure au conflit, le psychologue responsable de la thérapie familiale cherchera à instaurer un climat neutre lors des consultations, lequel favorisera les échanges et poussera chaque personne à exprimer ses émotions et son point de vue du conflit. Le thérapeute les aidera à prendre du recul, afin qu’elles puissent bien prendre conscience des origines du conflit, des facteurs qui l’aggravent, des tentatives effectuées au sein de la famille pour l’atténuer, etc.

Dans quelles situations la thérapie familiale est-elle indiquée ?

Chaque famille est unique et chaque conflit familial l’est d’autant plus. Ainsi, toutes les situations qui nuisent au climat familial habituel et qui affectent l’épanouissement d’un membre ou de plusieurs membres d’une famille peuvent représenter un motif de consultation en psychologie.

Faisons tout de même un survol des situations les plus souvent rencontrées par nos psychologues, qui sont toutes susceptibles de provoquer de graves conflits familiaux :

  •   Séparation des parents ;
  •   Conflits au sein d’une famille recomposée ;
  •   Déménagement et changement d’environnement scolaire ;
  •   Difficultés scolaires ;
  •   Crise d’adolescence ;
  •   Éducation des enfants ;
  •   Problèmes de délinquance ou de toxicomanie ;
  •   Troubles alimentaires ;
  •   Maladie d’un membre de la famille ;
  •   Deuil ;
  •   Etc.

Comment la thérapie familiale se déroule-t-elle ?

Comme nous l’avons mentionné, le thérapeute cherchera d’abord à instaurer un climat neutre qui permettra à chaque membre de la famille d’exprimer librement son point du vue et ses sentiments. Pour cette raison, les premières rencontres réuniront chaque membre de la famille qui est impliqué dans le conflit, afin de préciser la nature de ce dernier. Elles devront aussi permettre au thérapeute de bien comprendre la dynamique familiale. Ensuite, le psychologue pourra demander à rencontrer certains membres séparément, par exemple seulement les enfants ou les parents.

Après ces quelques rencontres, le psychologue aura une bonne compréhension des difficultés rencontrées et il sera en mesure de formuler ses recommandations pour les atténuer et pour rétablir un climat familial sain. Il pourra par exemple proposer une thérapie familiale plus exhaustive, ou encore suggérer une thérapie à l’un des membres de la famille duquel les conflits découlent. Grâce à ses qualifications, il saura utiliser la meilleure approche pour favoriser l’harmonie et l’épanouissement de tous !

Si vous désirez savoir comment notre équipe peut aider votre famille avec les conflits particuliers qu’elle rencontre, n’hésitez pas à venir consulter nos psychologues dans notre clinique de Ville Saint-Laurent à Montréal !